Cannibale, un groupe de Rock Psyché Tropical qui délivre des malédictions vaudous ! 💀🌴

cannibale groupe - en concert

Cannibale, le groupe de rock normand fĂŞte les 15 ans de son label Born Bad Records par une sĂ©rie de concerts sur tout le territoire, c’est l’occasion pour Nuit-Bleue de dresser son histoire, prĂ©senter ses membres, faire dĂ©couvrir ses albums et vous proposer une interview oĂą il est question du processus crĂ©atif !

Groupe normand produit par l’excellent label Born Bad Records qui fĂŞte ses 15 ans, le groupe Cannibale envoie depuis 2016, un rock pĂŞchu et festif que l’on pourrait qualifier de « cold wave caribĂ©enne zombie garage Â» mâtinĂ© de rock new yorkais/anglais 80′.  Avec des influences chez Talking Heads, The Doors, The Seeds et mĂŞme chez Fela Kuti, Cannibale a dĂ©jĂ  sorti 3 albums et deux EP et la sauce se bonifie avec le temps ! Leur rĂ©pertoire est vaste, leurs influences multiples, les morceaux flirtent souvent avec les monstres ou la mort mais toujours avec beaucoup d’humour, une Ă©nergie s’en dĂ©gage prompte Ă  vous dĂ©clencher des dĂ©hanchĂ©s tels qu’on pourrait vous penser possĂ©dĂ© par une manifestation vaudou… brrrr

Les quadras de Cannibale ne dĂ©barquent pas dans la planète rock. Manuel, le guitariste et Nicolas C., le chanteur se connaissent depuis le collège (pas vraiment original…) et ont dĂ©jĂ  pas mal bourlinguĂ© dans les concerts, accompagnant divers artistes. Ils y croient, ne lâchent rien et ont raison ! Depuis 2005, rejoint par Gaspard, le clavier, et Mimi le tech son, ils fondaient Bow Low. Avec Bow Low, ce seront 3 albums et 2 EP qui sortiront entre 2008 et 2015.

En 2016, c’est la naissance de Cannibale, Cyrill Maudelombe et Antoine Simoni présents les trois premières années de tournées, laissent leurs places à Nicolas M. à la basse et André à la batterie qui se joignent au groupe en 2021, suivis de Marvin, tech lumière. Depuis 2016, ce sont 3 albums et 2 EP qui sont sortis :

Les albums

Achetez les albums en CD ou vinyl (ou les goodies) de Cannibale !

Une bonne centaine de concerts grâce, entre autres, Ă  la visibilitĂ© gagnĂ©e avec la signature chez Born Bad Records, les « mangeurs d’hommes et de riffs Â» gagnent en notoriĂ©tĂ©. Un passage sur Rock en Seine et au Printemps de Bourges, des diffusions sur France Inter et sur Fip, les Normands concquierent les salles et les cĹ“urs. De nombreux magazines rock leur consacrent au moins une interview comme Mowno, GonzaĂŻ ou Benzinemag, il Ă©tait temps que Nuit Bleue s’y mette ! VoilĂ  nos Ă©changes avec ce groupe aussi dĂ©jantĂ© que sympa. Attachez vos ceintures, c’est brut, c’est dĂ©rangeant, c’est drĂ´le… c’est rock !!

Le groupe

Les liens :

Le site officiel du groupe : http://cannibalemusic.com/

Leur page Facebook : https://www.facebook.com/Cannibalemusic/

L’interview de Cannibale

Nuit Bleue : Première question, un poil bateau, Ă  quoi ça sert la musique ?

Cannibale : La musique c’est magique, ça restructure les neurones, ça crĂ©Ă©e ou ça rĂ©vèle des Ă©motions, ça transforme le paysage et notre environnement. Ca rĂ©unit les gens.

Nuit Bleue : Cannibale, le nom, pourquoi ?

Cannibale : Il fallait trouver un nom, on a cherchĂ© longtemps, Manuel a repĂ©rĂ© ce mot dans une de nos chansons. C’est un nom qui Ă©voque l’exotisme dans le sens « qui provient de pays lointain, notamment Tropicaux. », cela Ă©voque aussi quelque chose de violent, punk. Ça colle bien Ă  notre musique, c’est un mot en français qui est aussi compris en anglais. Et ça n’était pas pris.

Nuit Bleue : Comment travaillez vous le son Cannibale ?

Manuel : Bien sĂ»r, le son c’est la technique d’enregistrement, le choix des instruments, des micros, le traitement du son. Mais c’est aussi, il me semble, ce que l’on joue et de quelle manière.
Je crois que le son Cannibale sur les albums est dĂ» Ă  l’imperfection de l’interprĂ©tation, en termes de justesse et de rythmique.

Il y a, dans mon processus de composition, quelque chose de l’ordre du bricolage, d’approximatif dans la méthode, du faire avec ce qu’il y a.

Je compose seul, chez moi, en passant d’un instrument à un autre dans un état de transe, presque d’hypnose, comme lorsqu’on travaille des gammes ou que l’on range un tas de bois.

A un moment, il en ressort quelque chose, une mélodie, une suite d’accords que j’enregistre guitare voix. Cela me donne un point de départ, une structure souvent provisoire, mais qui va me permettre de chercher un moteur rythmique, batterie, basse et percussions.

A la fin de cette étape, s’il émerge quelque chose qui me satisfait et ressemble à une chansons de Cannibale, alors je refais une guitare (ou pas), j’y ajoute des orgues que je triture dans des pédales d’effets, j’y mets des chœurs et un yaourt de voix lead.

Si cela ne me convient pas, alors je remets la structure, les parties harmoniques et rythmiques en question, je fais des dizaines de versions différentes, qui n’ont plus rien avoir avec l’idée de base, jusqu’à ce que je sois pleinement satisfait, que cela me fasse rire et danser et j’envoie ça à Nico (le chanteur).

Nuit Bleue : Si certains albums racontent une histoire, que raconte No Mercy for Love, Not easy to cook et Life is Dead ?

Cannibale : Ce ne sont pas des concept-albums, il faut plus les voir comme des mixtapes.


No mercy for Love

No mercy for Love, c’est l’exotisme dans l’Orne et le lâcher prise. La recherche d’une identité visuelle forte. Assumer notre musique comme elle est. Bancale, sans barrière.

Mama sur l’album No Mercy for Love
Three Minute God sur l’album No Mercy for Love

Not Easy to Cook

Not easy to cook, c’est la confirmation d’un son et d’une identité musicale et visuelle, aller plus avant dans la démarche de mélange, de décalage.

Not Easy to Cook, sur l’album du mĂŞme nom
Machine Gets Old sur l’album Not Easy to Cook

Life is Dead

Life is Dead est plus incisif, plus rock. Il y a l’envie de recherche de texte autour de l’écriture automatique. d’asseoir une liberté dans notre démarche artistique.

Kings of the Attic feat. Fabrice de Frustration sur l’album Life is Dead
Savoring Your Flesh sur l’album Life is Dead

Nuit Bleue : Les paroles sont drĂ´les, ça donnerait envie de pouvoir assister Ă  une sĂ©ance d’écriture, on doit bien se fendre la gueule !

« I was saying I

Wanted you not to be alive

So I killed you and then you said

I want to kill you despite I’m dead Â»

Le premier couplet de Life is Dead.. c’est dĂ©calĂ©, c’est dĂ©bile, c’est gĂ©nial !!

Autre exemple avec Taste Me :

« Taste me

No need to be hurry (…)

Slowly

Swallow me, no need to chew me Â»

Un album de Cannibale, ca vous fait danser mais ça vous fait marrer aussi !!

Cannibale : Merci. Oui l’humour a une place importante dans Cannibale, c’est un moteur dans la crĂ©ation.

Nuit Bleue : D’ailleurs comment vous Ă©crivez les paroles des morceaux ?

Nicolas : J’écris les textes sur mon ordinateur.

Nuit Bleue : LOL. Ma question c’est plutĂ´t le processus crĂ©atif des paroles, comment ça se passe. J’ai lu que « You smashed a cake on my face » a Ă©tĂ© Ă©crit d’une traite suite Ă  une enguelade en bagnole. J’imagine que tous les textes ne se pondent pas comme ça… Y’a un carnet dans lequel sont Ă©crites des idĂ©es en attente, y’a une collection de sujets prĂŞts dès qu’une instru colle ??

Nicolas : J’avais bien compris, Mais ça me faisait marrer aussi de te rĂ©pondre ça. En ce qui concerne le morceau dont tu parles oui c’est une chanson que j’ai Ă©crite avec la bouche d’une traite en parlant dans mon tĂ©lĂ©phone suite Ă  une petite enguelade avec ma chĂ©rie. Sinon pour le processus crĂ©atif, Il y a dĂ©jĂ  la mĂ©lodie de voix, et aussi la MĂ©trique. C’est pas facile mais je viens me coller au plus près, et donner du sens. Ă€ cĂ´tĂ© je tiens un blog de poĂ©sie automatique qui s’appelle poĂ©sie Petite, et quelques fois je viens piocher dedans.

Nuit Bleue : Qu’est-ce que vous prĂ©fĂ©rez, le studio ou la scène ?

Nicolas : On n’enregistre pas en studio mais Ă  la maison. Mais je dirais pour ma part que la scène c’est ce que je prĂ©fère, ah oui !

Manuel : Les deux sont sympas. Sur scène, on allonge les morceaux, on les fait vivre, on se les rĂ©approprie en groupe.

Nuit Bleue : Une petite anecdote Ă  partager sur la carrière de Cannibale ?

Cannibale : Laurent Garnier qui t’aide Ă  ranger ton backline dans ton camion Ă  1h du mat’ alors que son festival (festival Yeah) bat son plein ! Surprenant mais ça force le respect. Le type est sympa et humble.

Nuit Bleue : Une dernière ? Qui fait les covers des albums ?

Nicolas : C’est moi ! Je peins et je dessine. On peut voir ça sur mon site www.nicolascamus.fr, j’ai pour projet de faire des sĂ©rigraphies bientĂ´t.

cannibale en montage de plateau
cannibale dans les plantes

Ok, merci Ă  vous pour le temps que vous nous avez donnĂ©, on vous laisse retourner en repet’ pour prĂ©parer cette longue sĂ©rie de concerts Ă  venir :

Next Gigs !

Cannibale et Frustrationvendredi 25 mars 202220h30Salle Jean Carmet5 Bd d’Anjou, 72703 Allonnes
Cannibale et Tropical horsesjeudi 31 mars 202221hLa CentrifugeuseAvenue de l’UniversitĂ© BP 576, Rdpt des Droits de l’Homme, 64000 Pau
Cannibale et Mairuvendredi 1 avril 202221hL’Atabal33 B All. du Moura, 64200 Biarritz
Cannibale et Frustration + DJ Sukramsamedi 2 avril 202221hEl Mediator3 Rue Jean Payra, 66000 Perpignan
Soirée Born Bad records : Cannibale + Music On holdsamedi 23 avril 202220h30Le GRILLEN19 Rue des Jardins, 68000 Colmar
Cannibalejeudi 19 mai 202219hLa Luciole171 Rue de Bretagne, 61000 Alençon
Verte est la nuit #5 avec : Cannibale + Frankie and the Witch Fingers + CHOCOLAT BILLYlundi 23 mai 202219hLa Maroquinerie23 Rue Boyer, 75020 Paris
SoirĂ©e Born Bad records avec Cannibale, Bryan’s magic tears, arthur satan et villejuif undergroundsamedi 28 mai 202220hAeronef168 Av. Willy Brandt Centre Commercial – 59777 Lille
Cannibalesamedi 9 juillet 2022 Festival BeauregardHĂ©rouville-Saint-Clair Domaine de Beauregard
Cannibalesamedi 27 aoĂ»t 2022 Woodstower FestGrand parc de Miribel-Jonage, Chem. de la Bletta, 69120 Vaulx-en-Velin

A vos agendas ! Ne les ratez pas en concert ! Si vous souhaitez les programmer, tournez vous vers Jiess chez Vedettes.

Merci Ă  Damien Louatron pour son expertise rock !

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.